Taureau

    • 1er décan du 21 au 30 Avril
    • 2ème décan du 1er au 10 Mai
    • 3ème décan de 11 au 20 Mai

DECEMBRE 2022

1er décan

Disons-le tout net, votre période délicate se situe entre le 10 et le 18 : on ne vous fera pas de cadeaux, vous mettrez l’affection de vos proches en question, et la vôtre aussi peut-être, bref, vous ne serez pas bien dans votre peau, notamment autour du 12. Évitez trop de possessivité ; elle vous expose aux affres de la jalousie. Avant cela, la première semaine se déroule à souhait ; en particulier, vers le 6, vous avez une intuition sûre dans vos relations avec l’entourage et vos contacts professionnels ; après le jour de la Nouvelle Lune, qui met à l’honneur pour les semaines qui suivent, vos projets de voyage et vos curiosités pour de nouvelles connaissances, vous serez doté d’un punch considérable ; les étoiles vous poussent à soigner vos interlocuteurs, à contracter éventuellement une association, à envisager un travail en équipe – les 22, 25, 26, 27 et 30. Un mois intéressant !

2e décan

Deux aspects planétaires marquent à eux seuls ce mois de décembre, dont vous ferez, en dernière analyse, ce que bon vous semblera. Évitez toutefois, pendant la première quinzaine, un excès de brusquerie et d’agressivité avec l’entourage qui ne l’apprécierait guère – les 5 et 13, par exemple. Réagissez aussi contre une sorte de manque de feu sacré, d’à-quoi-bonisme entre le 18 et le 27, où Vénus vous met moins en forme, moralement et physiquement et vous rend un peu misanthrope (les 18 et 26, par exemple). En dehors de cela, votre ciel est muet et, pour en savoir davantage, reportez-vous à votre signe ascendant ; si vous ne le connaissez pas encore, voici une bonne occasion de le découvrir ! Et bon Noël !

3e décan

L’opposition de Saturne se fait plus spécialement sentir pendant la seconde quinzaine, où Mars et Vénus se mettent de la partie pour vous agacer, vous freiner ou vous frustrer. Entre le 13 et le 25, c’est Mars qui vous pousse à réagir avec dureté et impatience face à votre entourage, et à bâtir vos relations sur des rapports de force, ce qui n’est pas la bonne méthode (le 16). Gare aux chutes, également, durant cette période, aux maux de gorge, auxquels vous êtes spécialement exposé en tant que Taureau. Après le 27, Vénus vous boude et, alliée méchamment à Saturne, vous donne l’impression d’être mal-aimé, d’être en retrait de la vie, isolé dans une sorte de solitude morale. Une séparation n’est pas exclue sous de tels influx, qui vous peinerait (le 30). Heureusement, Vénus est votre complice, les neuf premiers jours du mois, et consolide un lien existant, dès le 1er ou le 6. Quant aux derniers jours du mois, Jupiter pointe à l’horizon pour soutenir votre chance, dans les mois qui suivent : une bonne nouvelle, non ?