Scorpion

  • 1er décan du 24 Octobre au 2 Novembre
  • 2ème décan du 3 au 12 Novembre
  • 3ème décan du 13 au 22 Novembre

DECEMBRE 2022

1er décan

Entre le 10 et le 18, attachez vos ceintures, vous traversez une zone orageuse, spécialement dans vos rapports affectifs : vous les passez au crible de votre esprit critique, curieux de voir si le jouet résiste à la dissection. Le 12, vous pourriez en être la première victime, en vous découvrant soudain isolé. Cette phase douteuse est précédée d’une première semaine, jusqu’au 7, où un projet professionnel, une rencontre ou une idée, conçus le 2, pourraient avoir d’excellentes retombées le 7. Et elle est suivie, après le 22, d’une autre période, constructive elle aussi, pour votre image et la progression de votre carrière, le 22 en particulier. Si l’on ajoute à cela les 25, 26, 27 et 30, jours stimulants et fructueux, le bilan de ce mois est vraiment positif.

2e décan

Deux influx à votre disposition, et négatifs de surcroît ! Mais pas très conséquents, puisqu’il s’agit d’un carré de Mars – les quinze premiers jours – qui vous irrite, vous rend nerveux et impatient, voire brutal et maladroit (même physiquement) ; puis, entre le 18 et le 27, d’un carré de Vénus qui met une certaine distance entre les autres et vous. Attention aussi aux éventuels maux chroniques, le 18 surtout. Au moins vous retrouvez-vous vierge d’influx, du moins sur votre Soleil natal, à l’exclusion de ceux qui peuvent jouer sur le reste de votre thème pour finir l’année en beauté… et selon votre bon plaisir !

3e décan

Jusqu’au 9, vous éprouvez l’influx saturnien dans son mode positif : il consolide, autour du 1er, un lien existant, ce qui vous satisfait intimement. Entre le 13 et le 25, il se fâche. Il s’allie alors à un Mars dissonant, ce qui a pour effet de freiner anormalement vos initiatives, de multiplier les obstacles sur votre route et de favoriser, les chutes ! Prudence, donc, si vous faites du sport, spécialement autour des 16 et 19. Les derniers jours du mois, par bonheur, Jupiter devient bénéfique et encourage votre euphorie vitale ; heureusement, car en même temps, Saturne s’allie à une Vénus dissonante, ce qui tendrait sans l’aide jupitérienne à vous faire voir la vie en noir, à mettre un hygiaphone entre vous et les autres, et à provoquer ruptures, séparations, doutes et angoisses (spécialement vers le 30). L’un doit donc compenser l’autre ; espérons-le, vous passerez ainsi joyeusement le cap de la fin de l’année.