Cancer

  • 1er décan du 21 Juin au 02 Juillet
  • 2ème décan du 3 au 12 Juillet
  • 3ème décan du 13 au 22 Juillet

JUIN 2022

1er décan

Neptune se promenant à cheval sur le Sagittaire et le Capricorne, vous n’êtes concerné par ses aspects que si vous appartenez au tout début du décan et du signe. Si tel est le cas, vous pourriez facilement vous faire des illusions au sujet d’un lien sentimental que vous préférez voir avec les yeux du rêve. Les 20, 21 et 22 sont particulièrement trompeurs. Est-ce un voile de confusion qui couvre vos attachements ? Ce n’est pas non plus le moment de rechercher les paradis artificiels : sous une dissonance de Neptune, on est tellement plus vulnérable aux drogues ! Si vous êtes de la fin du décan (né au début juillet), vous subissez à la fois la dissonance de Jupiter et le très bon trigone de Saturne. Des ennuis d’ordre pécuniaire pourraient revenir après avoir fait une apparition menaçante au printemps déjà. Évitez, sous un tel aspect planétaire, d’ouvrir un procès ; réglez les affaires à l’amiable. Avec Saturne qui protège vos arrières – les 23, 24, 25 et 26 – ce doit être possible. Le 30 vous expose aux problèmes légaux et financiers. Quant à vos amours, vous les consoliderez joliment le 25 et le 28. Vous voilà rasséréné… La Nouvelle Lune vous met à l’honneur pour le mois suivant. Nous en reparlerons en temps utile.

2e décan

Évitez de jeter votre argent par les fenêtres, car côté finances, Jupiter amoncelle les nuages sur votre horizon pour la fin de l’année – si vous êtes du début de votre décan (né au début de juillet). Faites donc préventivement la fourmi, ce qui n’est pas totalement étranger à votre nature. Le 2, par exemple, préoccupez-vous de vos affaires en cours, de même que le 6, et surtout le 8 – jour par ailleurs excellent pour une association… ou un mariage. Mais le 19 aussi est très fécond ainsi que les 26 et 27 ; superbes pour toute transaction : les 29 et 30. Ce dernier jour est également très gratifiant sur le plan sentimental : vous aimez et vous vous sentez aimé, cela est bien rassurant.

3e décan

Pluton remet – selon toute probabilité – sur le tapis, un ennui de la fin de l’année, ou une mutation mise sur orbite, à cette époque-là. Le souvenir vous en fait mal, ce mois-ci, et ce sera ainsi jusqu’en septembre. Alors démystifiez vos fantômes et épousez le changement, c’est à ce prix seulement qu’on n’est pas détruit par les dissonances plutoniennes (cela vous concerne surtout si vous êtes né le 20 juillet). La première semaine du mois est la plus animée, la plus agréable : elle vous porte aux escapades, aux voyages utiles ou agréables, aux négociations fructueuses – le 7, mais ni le 3 ni le 5. Pour le reste du mois, vous disposez de vous-même à travers une neutralité bienveillante des étoiles. Pour en savoir plus, consultez – si vous le connaissez – votre signe ascendant.